IPFC
Interphonologie du Français Contemporain (IPFC)      

What's New

2018.01.06IPFC2017-Paris
2018.01.04IPFC-italien
2018.01.04IPFC-italien2016-Venise
2018.01.03Colloques
2017.12.30Actualité

IPFC-tigrinya

Responsable : Isabelle Racine (ELCF, Université de Genève)

Collaborateurs actuels : Romain Isely (ELCF, Université de Genève), Marion Didelot (ELCF, Université de Genève), Hannah Ammar (ELCF, Université de Genève)

 

Enquête :

Université de Genève (Suisse) – (Isabelle Racine, Marion Didelot, Romain Isely, Hannah Ammar

 

Population :

Des apprenants érythréens tigrinyophones étudiant le français à Genève (contexte homoglotte), de niveaux variables. La collecte du corpus a débuté à Genève en novembre 2017.

 

Objectifs de recherche :

- Analyser les principales difficultés segmentales des apprenants tigrinyophones (p. ex. voyelles antérieures arrondies, voyelles nasales, etc.) au regard des différentes tâches du corpus.

- Tester la perception des réalisations des apprenants auprès de natifs afin de déterminer les aspects qui doivent être traités en priorité dans la correction phonétique avec cette population d’apprenants.

 

Financement :

1er novembre 2016-31 octobre 2019 : projet FNS no 169707, « Le projet IPFC en Suisse : une analyse de la prononciation des apprenants alémaniques, tessinois et érythréens de français » (dir. I. Racine), http://p3.snf.ch/project-169707.

 

Mémoire en cours :

Dès mars 2017 : Hannah Ammar (ELCF, Université de Genève, mémoire de Master FLE)

 

 


UPXDGLFCASTLToulousecnrsOslocnrs