IPFC
Interphonologie du Français Contemporain (IPFC)      

What's New

2018.01.06IPFC2017-Paris
2018.01.04IPFC-italien
2018.01.04IPFC-italien2016-Venise
2018.01.03Colloques
2017.12.30Actualité

IPFC-italien

Responsable : Enrica Galazzi

 Collaborateurs : Giulia Barreca, Cristina Bosisio, Caterina Falbo, Oreste Floquet, Marie- Christine Jamet, Pascale Janot, Chiara Molinari, Michela Murano, Roberto Paternostro

 Enquêtes :

 1)     Université Catholique du Sacré Cœur de Milan – Faculté de Sciences du Langage et Littératures étrangères (Enrica Galazzi, Cristina Bosisio, Chiara Molinari, Michela Murano, Roberto Paternostro, Morgana Ferrini)

 2)     Université de Trieste – IUSLIT -Département de Sciences Juridiques, du Langage, de l’Interprétation et de la Traduction – Section d’Études en Langues Modernes pour Interprètes et Traducteurs (SSLMIT) (Caterina Falbo, Pascale Janot)

 3)     Université de Rome Sapienza - DSEAI, Dipartimento di Studi Europei, Americani e Interculturali (Giulia Barreca, Oreste Floquet, Chiara Celata, Bernard Laks, Frédéric Isel)

 4)     Université de Venise (Marie Christine Jamet)

 Population

Plusieurs groupes d’informateurs seront testés :

 

Université Catholique de Milan :

  • 12-15 étudiants spécialistes de français ayant terminé la première année. Le cursus de première année prévoit un cours théorique semestriel (30h) de Langue et phonologie, un entraînement à la prononciation en laboratoire de langues et un entraînement à la transcription phonétique en A.P.I. Niveau supposé atteint à la fin de la première année : A2/B1.

NB. A l’entrée de la première année, le cours rassemble des étudiants de toutes provenances (débutants absolus, intermédiaires, avancés). Une sélection des informateurs sera faite pendant les épreuves orales de la fin de la première année.

Les enregistrements ont été réalisés à partir de septembre 2011. Les enregistrements des textes lus et des conversations guidées ont été transcrits et codés pour la liaison.

  •  6 futurs enseignants de Français Langue Etrangère, élèves du TFA (Tirocinio Formativo Attivo), enregistrés à l’issue de leur parcours de formation d’un an. Les enregistrements ont été réalisés en 2015.

 

Université de Trieste

  • 19 étudiants (spécialistes de français) ayant terminé leur deuxième année de Master en interprétation de conférence. Le cursus de première année prévoit  un cours d’interprétation simultanée italien-français (36 h), un cours d’interprétation consécutive italien-français (36 h) ; le cursus de deuxième année prévoit un cours d’interprétation simultanée italien-français (36 h), un cours d’interprétation consécutive italien-français (36 h). Les cours d’interprétation se focalisent sur l’apprentissage des deux modalités traditionnellement utilisées en situation de conférence (organisations internationales, marché privé), ainsi que sur les tactiques traductives propres au passage de l’italien au français dans le cadre de différentes situations de communication. Aucun enseignement spécifique de langue et/ou de phonologie n’est imparti au cours de ces deux années, l’acquisition et/ou l’approfondissement des connaissances linguistiques faisant l’objet des trois premières années donnant accès au master. Cependant le travail de traduction orale comporte un rappel constant des spécificités propres aux deux langues en présence. L’objectif de ces enseignements est l’acquisition de la part de l’apprenant des compétences linguistiques et communicatives lui permettant de produire un texte interprété conforme à la situation de communication et capable de véhiculer le message du locuteur primaire. Pour ce faire le texte interprété doit être avant tout intelligible au niveau phonologique.

Niveau supposé atteint à la fin de la deuxième année de Master : C1/C2.

Depuis septembre/octobre 2011, les 19 sujets ont été enregistrés. Les enregistrements ont été transcrits et codés pour la liaison.

 

Université de Rome - Sapienza:

 Corpus IPFC-italien (Rome) : étude longitudinale menée auprès de 17 étudiants inscrits en première année de Licence en langue et littérature françaises à la Sapienza, Université de Rome. Les sessions d’enregistrement ont été réalisées par Giulia Barreca et Oreste Floquet en 4 temps espacés de 4 mois : mai 2013,  septembre 2013, février 2014, mai 2014.

Le corpus a une durée totale d’environ 35 heures : les enregistrements ont été transcrits et codés en liaison (Racine et Detey, 2012) à l’aide du logiciel Praat.

 Corpus « Maisonnette » : étude transversale menée auprès de 28 enfants âgés de 5 à 6 ans inscrits à l’école maternelle (grande section) trilingue « Maisonnette » de Rome n’ayant aucun accès à la lecto-écriture. Les enregistrements ont été effectués entre mai et juin 2014 par Oreste Floquet et Carolina Lombardo. Le protocole adopté comprend la répétition de la liste de mots IPFC-italien et un test d’habilités métalinguistiques (THAM-1) (Pinto et Candilera, 2000).

 

Objectifs de recherche :

 Points d’enquête de Milan et Trieste:

  • repérer les difficultés de prononciation les plus récurrentes et typiques des italophones ;
  • analyser les obstacles intervenant dans l’oralisation d’un texte écrit ;
  • définir un seuil minimal de compétence phonologique requis et réfléchir à la compétence phonologique des futurs enseignants.
  • vérifier l’influence de la réflexion métalinguistique sur l’acquisition de nouvelles habitudes de prononciation par la comparaison entre les étudiants spécialistes et non spécialistes.
  • observer les capacités d’organisation et de gestion du discours oral spontané (individuel et en interaction) à l’aide des paramètres prosodiques (pauses, allongements, intonations…) ;
  • approfondir une réflexion plus générale sur les typologies de l’oralité : quelle oralité ? Pour quoi faire ?

 

Point d’enquête de Rome (Université Sapienza):

 

Corpus IPFC-italien (Rome)

- la représentation de la liaison (en particulier, chez les apprenants FLE)

- Documenter le traitement de la liaison en FLE auprès des italophones;

- Comparer les connaissances implicites concernant la liaison et les compétences de production des apprenants;

- Vérifier l’état de fossilisation de leur apprentissage de la liaison;

- Développer une réflexion didactique sur les classifications de la liaison proposées aux apprenants.

 

Corpus « Maisonnette »

- Décrire le système phonologique de l’interlangue des enfants prélecteurs et des apprenants universitaires (en particulier les voyelles nasales) ;

- Comparer les stratégies adoptées par enfants prélecteurs et par les apprenants universitaires ;

- Evaluer l’influence de la graphie dans l’apprentissage.

 

Mémoires et thèses en cours

- la thèse de Giulia Barreca (financée par la bourse régionale de l’île de France en avril 2014, par la bourse Primoli de la fondazione Primoli , la bourse Vinci de l’Université franco-italienne en 2013) en cotutelle entre l'Université Paris Ouest Nanterre La Défense et l’Université Catholique du Sacré Coeur de Milan (directeurs : Bernard Laks, Enrica Galazzi)

-  cinq mémoires de Licence (directeur: Oreste Floquet)

- le mémoire de Laurea Magistrale de Morgana Ferrini (soutenu en juillet 2017): «La formazione degli insegnanti di FLE : il ruolo della competenza fonetico-fonologica» (directeurs : Cristina Bosisio et Michela Murano)

 

 Journées d’étude

La  première rencontre IPFC-italien a eu lieu le 7 novembre 2014 à l’Université Sapienza de Rome.

Voir le programme et les photos ICI.

 

La deuxième rencontre IPFC- italien a eu lieu dans le cadre du colloque international  « Les z'oraux - Les français parlés entre sons et discours »,  Università Ca’ Foscari,  Venise (14-15 avril 2016)

Voir le programme et les photos ICI.

 

La troisième rencontre IPFC –italien est prévue pour le 21 mai 2018 à Rome Università La Sapienza.

 

Travaux de IPFC-italien

 

2017

BOSISIO C., MURANO M., « Un nouveau terrain d’enquête : la compétence phonologique des futurs enseignants » in E. Galazzi e M.-C. Jamet (éds), Actes du colloque Les z’oraux, Les français parlés, entre sons et discours, Università Ca’ Foscari, Venezia, 14-15 aprile 2016, Repères – DoRif.12, http://www.dorif.it/ezine/ezine_articles.php?id=341

 FALBO C., « Les oraux des interprètes : un terrain particulier d’observation», Repères DoRiF n.12 - Les z'oraux - Les français parlés entre sons et discours - Coordonné par Enrica Galazzi et Marie-Christine Jamet, DoRiF Università, Roma juillet 2017, http://www.dorif.it/ezine/ezine_articles.php?id=338

FLOQUET O., LAKS B., « Liaison et acceptabilité : une étude pilote », Repères DoRiF n.12 - Les z'oraux - Les français parlés entre sons et discours - Coordonné par Enrica Galazzi et Marie-Christine Jamet, DoRiF Università, Roma juillet 2017, http://www.dorif.it/ezine/ezine_articles.php?id=343

FLOQUET O., « Le fricative dentali e alveo-palatali in francese e in italiano: differenze fonologiche e ricadute acquisizionali», in Daniela Puato Lingue europee a confronto. La linguistica contrastiva tra teoria, traduzione e didattica , Roma, Sapienza Università Editrice, 2017, p. 19-29.

FLOQUET O., « Sur la réalisation des voyelles nasales du français par des italophones : une première enquête exploratoire», in Stéphanie Gobet-Jacob et Pascale Trévisiol-Okamura, Acquisition des langues. Approches comparatives et regards didactiques , Rennes, PUR, 2017, p. 145-159.

GALAZZI E., JAMET M.-C. (éds), Repères-Dorif n.12  (2017) - Les z'oraux - Les français parlés entre sons et discours http://www.dorif.it/ezine/show_issue.php?dorif_ezine=e912638ef5be505eac07fdb06c93a2eb&iss_id=23

GALAZZI E. , «L’enseignement de la prononciation : petit historique », in S. Detey, I. Racine, Y. Kawaguchi, J. Eychenne (éds), La prononciation du français dans le monde : du natif à l’apprenant. Paris, CLE International, pp. 217-220.

 JAMET M.-C. (coordonnée par), Table ronde – La phonétique en didactique du FLE : modèles, activités, évaluation», Repères DoRiF n.12 - Les z'oraux - Les français parlés entre sons et discours - Coordonné par Enrica Galazzi et Marie-Christine Jamet, DoRiF Università, Roma juillet 2017, http://www.dorif.it/ezine/ezine_articles.php?id=344

 JANOT P., « Le français parlé : quel imaginaire linguistique dans les commentaires d’apprenants du corpus Interphonologie du Français Contemporain (IPFC-Italie) ? », Repères DoRiF n.12 - Les z'oraux - Les français parlés entre sons et discours - Coordonné par Enrica Galazzi et Marie-Christine Jamet, DoRiF Università, Roma juillet 2017, http://www.dorif.it/ezine/ezine_articles.php?id=337

 MURANO M. e PATERNOSTRO R., « Les italophones », in Sylvain Detey/Isabelle Racine/ Yuji Kawaguchi/Julien Eychenne (éds), La prononciation du français dans le monde : du natif à l’apprenant,  Paris, CLE International, collection Références, pp. 149-154.

 PATERNOSTRO R., DIDELOT M., RACINE I., Quelques traits stylistiques chez les apprenants italophones de FLE », Repères DoRiF n.12 - Les z'oraux - Les français parlés entre sons et discours - Coordonné par Enrica Galazzi et Marie-Christine Jamet, DoRiF Università, Roma juillet 2017, http://www.dorif.it/ezine/ezine_articles.php?id=332

 

2016

EYCHENNE, J., PATERNOSTRO R., Analyzing transcribed speech with Dolmen. In : S. Detey, J. Durand & C. Lyche (éds), Varieties of Spoken French: a source book. Oxford : Oxford University Press, D33-D52.

 

2015

FALBO C., JANOT P., MURANO M., PATERNOSTRO R., "Gran[d] émoi à l'Unio[n] européenne: studenti italofoni di FLE alle prese con la liaison", Bulletin suisse de linguistique appliquée, 102, 27-41.

 

2014

BARRECA, G. (2014). Multidimensionnalité de la liaison variable et difficultés de classification. Le cas des adverbes monosyllabiques. In Actes de Journées d’Études sur la Parole (JEP 2014), 23 - 27 juin 2014, Le Mans, France.

BARRECA, G., CHRISTODOULIDES, G. (2014). Un concordancier multi-niveaux et multimédia pour des corpus oraux. In Actes de la 21e Conférence sur le Traitement automatique des Langues Naturelles (TALN 2014) 1 - 4 juillet 2014, Marseille, France.

PATERNOSTRO R., « L’éveil à la variation phonétique en didactique du français langue étrangère : enjeux et outils », Lidil, 50,  2014, 105-124.

 

2013

 GALAZZI E., FALBO C., JANOT P., MURANO M., PATERNOSTRO R. (2013), « Autour d'un corpus d'apprenants italophones de FLE : présentation du projet Interphonologie du Français Contemporain – italien », in Repères DoRiF, 3, Projets de recherches sur le multi/plurilinguisme et alentours... , 9pp.

http://www.dorif.it/ezine/ezine_printarticle.php?art_id=93

 

 

 


UPXDGLFCASTLToulousecnrsOslocnrs